IPB

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

2 Pages  1 2 > 
Reply to this topicStart new topicStart Poll

En ligne · [ Standard ] · Linéaire+

> Tous au Larzac

luc
post 27/11/2013 à 14:30
Message #1


Supporter confirmé !
****

Groupe : Membres
Messages : 122
Inscrit le : 19/06/2012 à 00:44
Membre no. 13415



Hier soir sur ARTE et jusqu'au 03/12/13 sur le pluzz,
film documentaire qui raffraichit la mémoire des vieux

TOUS AU LARZAC
la lutte des paysans contre l'extension du camp de l'armée
les paysans c'est la vie l'armée c'est la mort

avant gout de ce qui est votre combat aujourd'hui avec Notre Dame des Landes (?) et de plein d'autres combats

un combat simple juste peut gagner
si seulement on ne l'oubliait pas aussi vite . . . !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 27/11/2013 à 19:13
Message #2


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



QUOTE(luc @ 27/11/2013 à 15:30)
Hier soir  sur ARTE et jusqu'au 03/12/13 sur le pluzz,
film documentaire qui raffraichit la mémoire des vieux

TOUS AU LARZAC
la lutte des paysans contre l'extension du camp de l'armée
les paysans c'est la vie l'armée c'est la mort

avant gout de ce qui est votre combat aujourd'hui avec Notre Dame des Landes (?) et de plein d'autres combats

un combat simple juste peut gagner
si seulement on ne l'oubliait pas aussi vite . . . !
*



Je l'avais vu dans un petit ciné d'auteur à ... Grenoble drapblanc.gif
Quand tu parles de "plein d'autres combats" actuels, au niveau local/régional, on peut citer les oppositions à l’extraction du gaz de schiste, ou au TAV dont on parle si peu dans les médias et qui nous menacent pourtant directement...

La lutte continue!


--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
luc
post 27/11/2013 à 19:56
Message #3


Supporter confirmé !
****

Groupe : Membres
Messages : 122
Inscrit le : 19/06/2012 à 00:44
Membre no. 13415



je pense que la lutte contre l'exploitation du gaz de schiste est la plus dangereuse :
il y a tellement d'enjeux financiers derrière que la balance pourrait vite basculer du mauvais côté !
c'est ce chantier que je crains le plus perso - pas pour moi - mais pour toutes les futures générations !
je crois que c'est aux états unis qu'ils l'exploitent et que c'est une vraie cata !!
mais tellement juteuse !

pour le TAV je l'ai découvert ici !
d'où l'utilité de parler de tout et de rien parfois ...
le silence et les décisions en catimini ne sont pas innocentes !!

la publicité est à faire quand on les voit, justement, ne pas en faire !

à nous de faire le tapage !
déjà découvrir les coups fourrés
les exposer au grand jour
et combattre - chacun à notre manière et avec nos moyens !
chaque goutte d'eau forme les grandes rivières ...!


et comme je l'écrivais, il existe tellement de sujets et de luttes que nous avons raté en une génération !
le temps passe si vite !
la vie est si courte !
et quand on voit le résultat des paysans du Larzac on peut se dire que tout est possible ! !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
capi capi capo
post 28/11/2013 à 10:54
Message #4


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 1222
Inscrit le : 21/04/2010 à 18:47
Membre no. 11260



A titre d INDIVIDUS , beaucoup d entre nous ont été des fers de lance au niveau local du combat contre le CPE a l époque! j ai dailleur des photos COLLECTORS ou on est en tete de manif avec méga et matos^^. je parle de ça car dans le reportage la méthode des RG a l époque est évoquée, ils avaient caillassé TONTON pour que les journaleux accusent les gauchistes! chez nous ils avaient cassé la photocopieuse de la fac, déguisé en syndicaliste arborant badges et autocolants, et m avaient "menacé" quand je les ai vu a l oeuvre, seul avec eux au dernier étage de la fac.bien sur dés le lendemain le canard local relayait l info, en nous imputant le "méfait". colere.gif brucelee.gif les temps changent, pas les méthodes ! hasta la victoria!
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 28/11/2013 à 16:35
Message #5


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(luc @ 27/11/2013 à 20:56)
et comme je l'écrivais, il existe tellement de sujets et de luttes que nous avons raté en une génération !
*



à ce titre je te conseille la lecture suivante !

Céline Pessis - Une autre histoire des "Trente Glorieuses"

Comme était doux le temps des « Trente Glorieuses » ! La démocratisation de la voiture et de la viande ! L'électroménager libérant la femme ! La mécanisation agricole éradiquant la famine ! La Troisième Guerre mondiale évitée et la grandeur nationale restaurée grâce à la dissuasion nucléaire ! Etc. Telle est aujourd'hui la vision dominante de cette période d'« expansion », objet d'une profonde nostalgie passéiste... au risque de l'aveuglement sur les racines de la crise contemporaine.
À rebours d'une histoire consensuelle de la modernisation, cet ouvrage dévoile l'autre face, noire, du rouleau compresseur de la « modernité » et du « progrès », qui tout à la fois créa et rendit invisibles ses victimes : les irradié.e.s des essais nucléaires en Algérie et en Polynésie, les ouvrier.ère.s de l'amiante ou des mines d'uranium contaminé.e.s, les rivières irrémédiablement polluées, les cerveaux colonisés par les mots d'ordre de la « croissance » et de la publicité...
Les conséquences sociales et environnementales des prétendues « Trente Glorieuses », de leur mythologie savamment construite par les « modernisateurs » eux-mêmes, de leurs choix technico-économiques et de leurs modes de vie, se révèlent aujourd'hui très lourdes. Il nous faut donc réévaluer la période et faire resurgir la voix des vaincu.e.s et des critiques du « progrès » (de l'atome, des pollutions, du productivisme et du consumérisme) antérieures à 1968. L'enjeu est non seulement de démonter les stratégies qui permirent alors de les contourner, mais aussi de les réinscrire dans les combats politiques et écologiques contemporains.


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
luc
post 28/11/2013 à 17:22
Message #6


Supporter confirmé !
****

Groupe : Membres
Messages : 122
Inscrit le : 19/06/2012 à 00:44
Membre no. 13415



En parlant de gaz de schiste, je viens de trouver cette news :

http://fr.news.yahoo.com/philippe-martin-c...-083018390.html

la menace est toute proche . . . !

les permis sont annulés mais j'savais pas qu'ils avaient été autorisés

Ce message a été modifié par luc - 28/11/2013 à 17:30.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 28/11/2013 à 18:01
Message #7


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(luc @ 28/11/2013 à 18:22)
En parlant de gaz de schiste, je viens de trouver cette news :

http://fr.news.yahoo.com/philippe-martin-c...-083018390.html

la menace est toute proche . . . !

les permis sont annulés mais j'savais pas qu'ils avaient été autorisés
*



comme tu dis, les permis ne sont pas signés mais :

=> Dernière attaque en date : le rapport de l'Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST) présenté à l'Assemblée Nationale par Christian Bataille et Jean-Claude Lenoir. Ces deux parlementaires ouvertement pro gaz de schiste prônent en effet «quelques dizaines de forages expérimentaux» pour pouvoir tester «la fracturation hydraulique améliorée ou des techniques alternatives

=> la fracturation est interdite en France, mais il n'y a pas d'interdiction totale à l'exploration et l'exploitation

Donc si la menace s'éloigne sur le papier et dans les médias (c'est toujours ça de pris), elle est toujours présente...

On pourrait élargir ce débat au nucléaire, mais ça risque d'être très long okay.gif


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 28/11/2013 à 18:02
Message #8


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(Luteciano @ 27/11/2013 à 20:13)
Je l'avais vu dans un petit ciné d'auteur à ... Grenoble  drapblanc.gif
*



Ce bon vieux Meliès ?


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
luc
post 28/11/2013 à 20:50
Message #9


Supporter confirmé !
****

Groupe : Membres
Messages : 122
Inscrit le : 19/06/2012 à 00:44
Membre no. 13415



QUOTE(fabrice bruneau @ 28/11/2013 à 19:01)
comme tu dis, les permis ne sont pas signés mais :

=> Dernière attaque en date : le rapport de l'Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST) présenté à l'Assemblée Nationale par Christian Bataille et Jean-Claude Lenoir. Ces deux parlementaires ouvertement pro gaz de schiste prônent en effet «quelques dizaines de forages expérimentaux» pour pouvoir tester «la fracturation hydraulique améliorée ou des techniques alternatives

=> la fracturation est interdite en France, mais il n'y a pas d'interdiction totale à l'exploration et l'exploitation

Donc si la menace s'éloigne sur le papier et dans les médias (c'est toujours ça de pris), elle est toujours présente...

On pourrait élargir ce débat au nucléaire, mais ça risque d'être très long okay.gif
*



bah pourquoi pas !
on a la place
et si chacun apporte ses idées, ses arguments et aussi ses connaissances , cela ne peut être que bénéfique !

c'est ce que je disais par exemple sur le TAV dont je n'avais pas connaissance et dont tu as parlé
cela peut être ainsi de plein d'autres sujets

=> le but d'un forum tout et n'importe quoi

nous enrichir !
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 28/11/2013 à 21:35
Message #10


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



QUOTE(fabrice bruneau @ 28/11/2013 à 19:02)
Ce bon vieux Meliès ?
*



Oui voilà! J'avais zappé le nom mais j'avais trouvé ça cool de pouvoir se faire une petite soirée Larzac au ciné!

Sinon le livre dont tu parles a l'air intéressant, cela me réconciliera peut être avec la lecture de quelques décroissants parce que le dernier bouquin que j'ai lu sur le sujet était tout simplement indigeste (oui oui ce bon vieux Serge Latouche!!) dansboite.gif


--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 28/11/2013 à 22:18
Message #11


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(Luteciano @ 28/11/2013 à 22:35)
Oui voilà! J'avais zappé le nom mais j'avais trouvé ça cool de pouvoir se faire une petite soirée Larzac au ciné!

Sinon le livre dont tu parles a l'air intéressant, cela me réconciliera peut être avec la lecture de quelques décroissants parce que le dernier bouquin que j'ai lu sur le sujet était tout simplement indigeste (oui oui ce bon vieux Serge Latouche!!)  dansboite.gif
*



très bien le Melies

Latouche, il faut lire le pari de la décroissance, voire le système technicien. Eviter Aries, qui se branle beaucoup trop et qui n'est pas à un paradoxe près en plus!

Le mieux, c'est quand même Charbonneau, Gorz, Illich, et Partant, les authentiques quoi okay.gif


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
capi capi capo
post 29/11/2013 à 10:22
Message #12


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 1222
Inscrit le : 21/04/2010 à 18:47
Membre no. 11260



QUOTE(fabrice bruneau @ 28/11/2013 à 16:35)
à ce titre je te conseille la lecture suivante !

Céline Pessis - Une autre histoire des "Trente Glorieuses"

Comme était doux le temps des « Trente Glorieuses » ! La démocratisation de la voiture et de la viande ! L'électroménager libérant la femme ! La mécanisation agricole éradiquant la famine ! La Troisième Guerre mondiale évitée et la grandeur nationale restaurée grâce à la dissuasion nucléaire ! Etc. Telle est aujourd'hui la vision dominante de cette période d'« expansion », objet d'une profonde nostalgie passéiste... au risque de l'aveuglement sur les racines de la crise contemporaine.
À rebours d'une histoire consensuelle de la modernisation, cet ouvrage dévoile l'autre face, noire, du rouleau compresseur de la « modernité » et du « progrès », qui tout à la fois créa et rendit invisibles ses victimes : les irradié.e.s des essais nucléaires en Algérie et en Polynésie, les ouvrier.ère.s de l'amiante ou des mines d'uranium contaminé.e.s, les rivières irrémédiablement polluées, les cerveaux colonisés par les mots d'ordre de la « croissance » et de la publicité...
Les conséquences sociales et environnementales des prétendues « Trente Glorieuses », de leur mythologie savamment construite par les « modernisateurs » eux-mêmes, de leurs choix technico-économiques et de leurs modes de vie, se révèlent aujourd'hui très lourdes. Il nous faut donc réévaluer la période et faire resurgir la voix des vaincu.e.s et des critiques du « progrès » (de l'atome, des pollutions, du productivisme et du consumérisme) antérieures à 1968. L'enjeu est non seulement de démonter les stratégies qui permirent alors de les contourner, mais aussi de les réinscrire dans les combats politiques et écologiques contemporains.
*


une chose certaine : un consommateur lambda peut tranquillement affirmer : " oui par égoisme j ai conscience que pour acheter une télé a bas cout l ouvrier chinois doit etre sous payé et avoir une condition de vie indigne, je suis conscient que pour manger de la viande a bas cout elle provient d un elevage dont les animaux souffrent, je prefererais 10 pourcent d imot en moins et moins de protection sociale pour les plus démunis quitte a ce q u ils crevent de faim!!!" colere.gif la nature de l homme peutetre ... ou plutot le fruit d une éducation ou d une non éducation...
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 29/11/2013 à 12:49
Message #13


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



QUOTE(capi capi capo @ 29/11/2013 à 11:22)
une chose certaine :  un consommateur lambda peut tranquillement affirmer :  "  oui par égoisme j ai conscience que pour acheter une télé a bas cout l ouvrier chinois doit etre sous payé et avoir une condition de vie indigne, je suis conscient que pour manger de la viande a bas cout elle provient d un elevage dont les animaux souffrent, je prefererais 10 pourcent d imot en moins et moins de protection sociale pour les plus démunis quitte a ce q u ils crevent de faim!!!"      colere.gif  la nature de l homme peutetre ... ou plutot le fruit d une éducation ou d une non éducation...
*



Mais moi ce qui me choque d'autant plus, c'est que même si on peut concevoir que certains soient égoïstes par nature, quand tu es politicien et que tu favorise l'agriculture intensive, ou que tu es partisan du gaz de schiste, même si ton poste te procure des revenus qui te permettent d'acheter des bons produits, de vivre dans un zone pérenne...
Ben même comme ça tu te tire une balle dans le pied! A toi et à tes gosses! Parce que la mal-bouffe qui atterrie dans l'assiette de tes minots à la cantine, tu as beau être aisé, c'est à peu près la même pour tout le monde. Et si tu es élu français, tu ne vis pas sur une île isolée à l'abri de toute catastrophe écologique provoquée par l'exploitation du gaz de schiste, tu y es exposé de la même façon que tous tes concitoyens!
C'est pour ça que pour moi, le stade du simple égoïsme est dépassé, on entre dans la dimension de l'inconscience pure et simple.

Mais bon, puisque la démocratie telle qu'on l'applique en France est un modèle sacralisé, continuons à voter pour des inconscients qui ne défendent pas l'intérêt général; continuons dans cette voie là... Jusqu'au mur!

"Lo más oscuro de la noche es antes el amanecer" (Le moment le plus obscure de la nuit, c'est avant le lever du soleil) disent les zapatistes okay.gif


--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 29/11/2013 à 13:01
Message #14


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



Par rapport au système politique en vigueur, j'ajouterai ça:

http://www.franceameriquelatine.org/spip.php?article1614

"Confiance des citoyens latino-américains dans la démocratie : record au Venezuela, agonie au Mexique."
D'après les données fiables de l'ONG Latinobarometro.

Pas pour ériger en modèle la démocratie à la vénézuélienne, simplement pour constater qu'il y a des façon de faire de la politique qui sont plus représentatives que d'autres (c'est du moins ce que ressent l'immense majorité de la population, ce qui est déjà un bon indicateur). Il existe des alternatives.



--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 29/11/2013 à 13:44
Message #15


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(Luteciano @ 29/11/2013 à 13:49)
Mais moi ce qui me choque d'autant plus, c'est que même si on peut concevoir que certains soient égoïstes par nature, quand tu es politicien et que tu favorise l'agriculture intensive, ou que tu es partisan du gaz de schiste, même si ton poste te procure des revenus qui te permettent d'acheter des bons produits, de vivre dans un zone pérenne...
Ben même comme ça tu te tire une balle dans le pied! A toi et à tes gosses! Parce que la mal-bouffe qui atterrie dans l'assiette de tes minots à la cantine, tu as beau être aisé, c'est à peu près la même pour tout le monde. Et si tu es élu français, tu ne vis pas sur une île isolée à l'abri de toute catastrophe écologique provoquée par l'exploitation du gaz de schiste, tu y es exposé de la même façon que tous tes concitoyens!
C'est pour ça que pour moi, le stade du simple égoïsme est dépassé, on entre dans la dimension de l'inconscience pure et simple.

Mais bon, puisque la démocratie telle qu'on l'applique en France est un modèle sacralisé, continuons à voter pour des inconscients qui ne défendent pas l'intérêt général; continuons dans cette voie là... Jusqu'au mur!

"Lo más oscuro de la noche es antes el amanecer" (Le moment le plus obscure de la nuit, c'est avant le lever du soleil) disent les zapatistes  okay.gif
*



je ferai pas de généralités sur les élus (travaillant dans le domaine) mais bon tu as quand même raison pour une bonne partie d'entre eux... Et ils sont pas là forcément où on les attends en plus.

Sur les avantages qu'ils retirent du nucléaire, des gaz de schiste, ... c'est pas forcément des avantages en nature, mais plutôt politiques. Ca fait rêver pas grand monde dans l'opinion de dire qu'il faut se serrer la ceinture et qu'il faut mettre un terme à ce modèle énergivore qui nous conduit dans une impasse économique, social, environnementale et géopolitique. Et c'est vachement plus facile d'injecter à outrance de l'argent public dans de la production d'énergie, dans des grosses boîtes qui plus est, plutôt que dans de la non-consommation via de la rénovation lourde du bâti par exemple qui ferait pourtant bosser des TPE / PME.

Sur les cantines, c'est de la responsabilité des élus (maires, CG, CR) de ne pas externaliser les services restauration à Sodexo ou autre, et de garder la main dessus pour injecter des produits locaux, voire bio soyons complètement fous.

Concernant les zapatistes, j'ai perdu mes idéaux en visitant un village zapatiste au mexique et en lisant plusieurs bouquins sur Marcos, notamment celui-ci qui prête à débat : http://www.amazon.fr/Sous-commandant-marco...e/dp/2259188257


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
capi capi capo
post 29/11/2013 à 17:32
Message #16


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 1222
Inscrit le : 21/04/2010 à 18:47
Membre no. 11260



il n est en tout cas pas d exemple de politicien ou de dictateur n ayant pas perdu ses idéaux une fois au pouvoir, ou tout du moins gardant LE MEME NIVEAU de vie que ceux qu il défendait initialement....une fois dans le cercle de la nomenclatura, il n est pas humain de refuser les privileges qui vont de paire avec ( conbien de journées de SMIC pour le prix d UN SEUL costar a melanchon? sick.gif ).
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 29/11/2013 à 17:39
Message #17


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



QUOTE(fabrice bruneau @ 29/11/2013 à 14:44)
je ferai pas de généralités sur les élus (travaillant dans le domaine) mais bon tu as quand même raison pour une bonne partie d'entre eux... Et ils sont pas là forcément où on les attends en plus.

Sur les avantages qu'ils retirent du nucléaire, des gaz de schiste, ... c'est pas forcément des avantages en nature, mais plutôt politiques. Ca fait rêver pas grand monde dans l'opinion de dire qu'il faut se serrer la ceinture et qu'il faut mettre un terme à ce modèle énergivore qui nous conduit dans une impasse économique, social, environnementale et géopolitique. Et c'est vachement plus facile d'injecter à outrance de l'argent public dans de la production d'énergie, dans des grosses boîtes qui plus est, plutôt que dans de la non-consommation via de la rénovation lourde du bâti par exemple qui ferait pourtant bosser des TPE / PME.

Sur les cantines, c'est de la responsabilité des élus (maires, CG, CR) de ne pas externaliser les services restauration à Sodexo ou autre, et de garder la main dessus pour injecter des produits locaux, voire bio soyons complètement fous.

Concernant les zapatistes, j'ai perdu mes idéaux en visitant un village zapatiste au mexique et en lisant plusieurs bouquins sur Marcos, notamment celui-ci qui prête à débat : http://www.amazon.fr/Sous-commandant-marco...e/dp/2259188257
*



On est d'accord sur les premiers points, sur les zapatistes j'aimerais avoir ton avis plus en détails, qu'est ce qui t'a désillusionné?

Je te donnerai le mien après si ça t'intéresse echauffement.gif okay.gif

Par contre en terme de sources, citer Bertrand De La Grange et Maité Rico... Je suis un peu déçu. Déjà le fait qu'ils bossent pour Le Monde et El País, quotidiens acquis au néolibéralisme, est révélateur.

Ensuite, pour le premier, il est aigri d'avoir été "refusé" par les zapatistes qui sont, il est vrai, assez select quant aux journalistes qu'ils convient à leurs évènements (et même temps entre la désinformation ambiante régnant au Mexique et les attaques réactionnaires dirigées contre le mouvement zapatiste depuis le monde entier, ça peut se comprendre.) Sincèrement, mon avis sur lui, c'est qu'il a mal pris le fait de n'être pas considéré comme un journaliste intègre et qu'il a voulu se venger en tombant dans un sensationnalisme anti-héro.

En cherchant un peu sur le net je suis tombé sur ça:

http://pauillac.inria.fr/~maranget/volcans...ournaliste.html

Pour Maité Rico, sa carrière est entachée de polémiques, en particulier concernant ses "révélations" sur les FARCS. Personnellement je ne lui accorde que peu de crédit.

J'avais été intéressé à la parution de ce livre mais m'étant renseigné sur les auteurs et leurs motivations et ayant lu un papier du Sup' à leur propos (qui m'avait, je l'avoue, convaincu), je m'étais abstenu. Maintenant tu m'as l'air d'avoir de bonnes valeurs et une bonne jugeote alors si toi tu as été convaincu, j'aimerais bien que tu me prête le livre qu'on puisse en discuter en étant éclairé par la même lanterne biere.gif .

PS: Pour rejoindre Luc, c'est sympa de pouvoir échanger des idées ici aussi!


--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 29/11/2013 à 17:40
Message #18


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(capi capi capo @ 29/11/2013 à 18:32)
il n est en tout cas pas d exemple de politicien ou de dictateur n ayant pas perdu ses idéaux une fois au pouvoir, ou tout du moins gardant LE MEME NIVEAU de vie que ceux qu il défendait initialement....une fois dans le cercle de la nomenclatura, il n est pas humain de refuser les privileges qui vont de paire avec ( conbien de journées de SMIC pour le prix d UN SEUL costar a melanchon?  sick.gif ).
*



ça dépend à quelle échelle de "pouvoir", n'exagérons rien okay.gif


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
fabrice bruneau
post 29/11/2013 à 17:56
Message #19


Didier Notheaux
********

Groupe : Membres pronostiqueurs
Messages : 2569
Inscrit le : 07/07/2005 à 19:01
Membre no. 289



QUOTE(Luteciano @ 29/11/2013 à 18:39)
On est d'accord sur les premiers points, sur les zapatistes j'aimerais avoir ton avis plus en détails, qu'est ce qui t'a désillusionné?

Je te donnerai le mien après si ça t'intéresse echauffement.gif  okay.gif

Par contre en terme de sources, citer Bertrand De La Grange et Maité Rico... Je suis un peu déçu. Déjà le fait qu'ils bossent pour Le Monde et El País, quotidiens acquis au néolibéralisme, est révélateur.

Ensuite, pour le premier, il est aigri d'avoir été "refusé" par les zapatistes qui sont, il est vrai, assez select quant aux journalistes qu'ils convient à leurs évènements (et même temps entre la désinformation ambiante régnant au Mexique et les attaques réactionnaires dirigées contre le mouvement zapatiste depuis le monde entier, ça peut se comprendre.) Sincèrement, mon avis sur lui, c'est qu'il a mal pris le fait de n'être pas considéré comme un journaliste intègre et qu'il a voulu se venger en tombant dans un sensationnalisme anti-héro.

En cherchant un peu sur le net je suis tombé sur ça:

http://pauillac.inria.fr/~maranget/volcans...ournaliste.html

Pour Maité Rico, sa carrière est entachée de polémiques, en particulier concernant ses "révélations" sur les FARCS. Personnellement je ne lui accorde que peu de crédit.

J'avais été intéressé à la parution de ce livre mais m'étant renseigné sur les auteurs et leurs motivations et ayant lu un papier du Sup' à leur propos (qui m'avait, je l'avoue, convaincu), je m'étais abstenu. Maintenant tu m'as l'air d'avoir de bonnes valeurs et une bonne jugeote alors si toi tu as été convaincu, j'aimerais bien que tu me prête le livre qu'on puisse en discuter en étant éclairé par la même lanterne  biere.gif .

PS: Pour rejoindre Luc, c'est sympa de pouvoir échanger des idées ici aussi!
*



Loin de moi l'idée de dire qu'il m'a convaincu, il m'a en tout cas fait naître quelques réserves, en tout cas sur Marcos, pas sur le mouvement en lui-même. J'entends bien et partage tes arguments sur les auteurs, mais leurs propos ont été au moins partiellement repris par d'autres, notamment dans un autre bouquin mais j'arrive plus à le retrouver (il est à la BU de Gre en tout cas, comme celui de Rico et Lagrange que j'avais emprunté là-bas). Sur Marcos toujours.

Sur les zapatistes ensuite, comme la majorité des mouvements collectifs et politiques, la "base" semble avoir le cœur sur la main, d'être prête à tous les sacrifices, elle est droite et croit en ce qu'elle fait. Mais plus tu montes, plus tu sembles perdre ces qualités. C'est en tout cas le sentiment que j'ai eu là-bas et qui est peut être tout à fait faux. Il aurait fallu que j'y passe plus de temps, mais Vediorbis et Addecco m'attendaient pour renflouer mon compte en banque okay.gif


--------------------
«La croissance sert de justification dans le présent à la suppression de la liberté au nom d'une plus grande liberté future. Elle est motif, argument à tous les sacrifices. Sacrifier la liberté à la croissance : avec plus ou moins de rigueur, tous les États tiennent ce langage. C'est-à-dire sacrifier aujourd'hui à un lendemain toujours reporté. »
Serge Moscovici, De la nature pour penser l'écologie, 2002
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post
Luteciano
post 29/11/2013 à 18:18
Message #20


Qui s'y frotte s'y pique !
*******

Groupe : Membres Brigade Valence 26
Messages : 595
Inscrit le : 02/08/2005 à 20:01
Membre no. 382



QUOTE(fabrice bruneau @ 29/11/2013 à 18:56)
Loin de moi l'idée de dire qu'il m'a convaincu, il m'a en tout cas fait naître quelques réserves, en tout cas sur Marcos, pas sur le mouvement en lui-même. J'entends bien et partage tes arguments sur les auteurs, mais leurs propos ont été au moins partiellement repris par d'autres, notamment dans un autre bouquin mais j'arrive plus à le retrouver (il est à la BU de Gre en tout cas, comme celui de Rico et Lagrange que j'avais emprunté là-bas). Sur Marcos toujours.

Sur les zapatistes ensuite, comme la majorité des mouvements collectifs et politiques, la "base" semble avoir le cœur sur la main, d'être prête à tous les sacrifices, elle est droite et croit en ce qu'elle fait. Mais plus tu montes, plus tu sembles perdre ces qualités. C'est en tout cas le sentiment que j'ai eu là-bas et qui est peut être tout à fait faux. Il aurait fallu que j'y passe plus de temps, mais Vediorbis  et Addecco m'attendaient pour renflouer mon compte en banque okay.gif
*




D'accord, alors pour ce qui est des dirigeants zapatistes, je n'en ai pas connu, par contre j'ai bossé plusieurs mois au Chiapas, notamment avec d'ex-zapatistes qui n'étaient pas sortis de la rébellion par divergence politique avec la direction de l'EZ, mais pour d'autres raisons:
-pressions économiques et psychologiques exercées par l'Etat et le PRI,
-désinformation permanente des médias qui a malheureusement fait perdre de l'engouement à l'élan pro-zapatiste qu'on a pu voir dans l'opinion pendant les premières années (et forcément, c'est plus facile de se sacrifier quand on est soutenus par ses concitoyens),
-mais aussi à cause des milices para-militaires et bien souvent
-à cause de gros problèmes de santé, dont les opérations souvent trop onéreuses pour être prises en charge par l’hôpital zapatiste, poussaient les militants à aller bosser à la capitale ou chez l'oncle Sam pour payer les soins à leurs proches (et malheureusement, une fois que tu as quitté le mouvement, il est très difficile (voire impossible?) d'y rentrer à nouveau.)
Néanmoins pour beaucoup des compas, le cœur était toujours là...

Fabrice Bruneau à ce sujet check tes MPs okay.gif


--------------------
Love And Unity.
User is offlineProfile CardPM
Go to the top of the page
+Quote Post

2 Pages  1 2 >
Reply to this topicTopic OptionsStart new topic
 

Version bas débit Nous sommes le : 02/07/2020 - 16:40